Œuvre du mois de décembre 2023

décembre 5 2023, 0 Comments

ELISE DELBRASSINNE (GENVAL – 1935)

Sculptrice, graveuse, dessinatrice et critique d’art, Elise Delbrassinne est une artiste constructiviste du vingtième siècle. Ses compositions renvoient à l’essentiel en représentant l’infini. Née à Bruxelles en 1935, professeure de dessin dès 1956. En art, elle étudie la gravure et obtiendra la grande distinction en 1983. En 1988, elle obtient le prix spécial du Jury du 4e Salon de l’Estampe et de l’Image multipliée à Avray en France. Elle reçoit également le deuxième prix au concours de sculpture pour le parc du Scheutbos en 2000. De 1995 à 2009, elle fait l’objet d’une trentaine d’expositions personnelles et est présente dans environ quatre-vingts expositions collectives.

En sculpture, l’artiste travaille la pierre bleue belge avec retenue, ses lignes ne sont jamais profondément entaillées. La pierre est pour elle un témoin du passé qui la fascine. À travers une démarche rigoureuse, Delbrassinne recompose le carré symbolisant l’harmonie, la forme parfaite pour retrouver la pureté et la sacralité de la pierre.

Son travail abstrait, toujours construit, s’exprime aussi sur papier au moyen de l’aquatinte ou du dessin, elle y recrée la texture de la pierre. C’est le cas avec ce dessin donné au musée par l’artiste à l’occasion de la Biennale internationale du Petit Format de papier de 1996.

Ses œuvres font partie de nombreuses autres collections privées et publique en Belgique : celles de la Communauté française de Belgique, de la Fondation pour l’Art belge contemporain – Serge Goyens de Heusch, du Musée de Verviers, du Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, du Musée de l’Université Libre de Bruxelles, de « Pierre bleue Belge » à Neufvilles et de la Province du Brabant Wallon. Elle est également présente à l’international dans des collections comme celles du Musée de Montbéliard en France, du Musée d’Art graphique international contemporain en Norvège et de la Fondation de l’Art Constructiviste de l’Université de Calgary au Canada.

DE L’ÉCOLE CONSTRUCTIVISTE

Delbrassinne appartient à l’école du constructivisme — elle était d’ailleurs très amie avec Jo Delahaut — également présente dans la collection du MPFAC. Le carré est l’attribut favori de l’abstraction construite, il est libre de toutes références au réel. Ce mouvement artistique russe d’avant- garde est fondé sur la symbiose entre la technologie et l’art et sur l’utilisation de matériaux modernes. Le constructivisme se concentre sur la composition géométrique rigoureuse. Le début de ce mouvement peut être associé aux travaux géométriques et abstraits de Vladimir Tatlin en 1913. Ce courant sera représenté par d’autres comme Alexandre Rodchenko, El Lissitzky et Antoine Pevsner. Le mot « constructivisme » apparaît dans le Manifeste réaliste de Naum Gabo en 1920.

__________

NL

ELISE DELBRASSINNE (GENVAL – 1935)

Beeldhouwer, prentkunstenaar, tekenares en kunstcritica Elise Delbrassinne is een twintigste-eeuwse constructivistische kunstenaar. Haar composities brengen ons terug naar het essentiële door het oneindige te verbeelden. Ze werd in 1935 in Brussel geboren en begon in 1956 tekenles te geven. In de kunst studeerde ze gravure en in 1983 kreeg ze de Grote Onderscheiding. In 1988 won ze de speciale prijs van de jury op het 4e Salon de l’Estampe et de l’Image multipliée in Avray, Frankrijk. Ze won ook de tweede prijs in de beeldhouwwedstrijd voor het Parc du Scheutbos in 2000. Tussen 1995 en 2009 had ze een dertigtal solotentoonstellingen en nam ze deel aan een tachtigtal groepstentoonstellingen.

In de beeldhouwkunst werkt de kunstenares terughoudend met Belgisch hardsteen, haar lijnen snijden nooit diep. Steen is voor haar een getuige van het verleden dat haar fascineert. Via een rigoureus proces stelt Delbrassinne opnieuw het vierkant samen dat symbool staat voor harmonie, de perfecte vorm om de zuiverheid en heiligheid van steen te herontdekken.

Haar abstracte werk, altijd geconstrueerd, komt ook tot uiting op papier met aquatint of tekening, waarbij ze de textuur van de steen herschept. Dat is het geval met deze tekening die de kunstenaar aan het museum schonk voor de Biennale internationale du Petit Format de papier in 1996.

Haar werk bevindt zich in vele andere private en publieke collecties in België, waaronder die van de Communauté française de Belgique, de Fondation pour l’Art belge contemporain – Serge Goyens de Heusch, het Musée de Verviers, het Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, het Musée de l’Université Libre de Bruxelles, de « Pierre bleue Belge » in Neufvilles en de Provincie Waals-Brabant. Ze is ook internationaal vertegenwoordigd in collecties zoals die van het Musée de Montbéliard in Frankrijk, het Museum of International Contemporary Graphic Art in Noorwegen en de Constructivist Art Foundation aan de Universiteit van Calgary in Canada.

DE CONSTRUCTIVISTISCHE BEWEGING

Delbrassinne behoorde tot de school van het constructivisme – ze was goed bevriend met Jo Delahaut, die ook vertegenwoordigd is in de MPFAC-collectie. Het vierkant is het favoriete attribuut van de constructivistische abstractie, vrij van alle verwijzingen naar de werkelijkheid. Deze Russische avant-garde kunststroming is gebaseerd op de symbiose van technologie en kunst en op het gebruik van moderne materialen. Het constructivisme richt zich op een strenge geometrische compositie. Het begin van deze beweging kan in verband worden gebracht met de geometrische en abstracte werken van Vladimir Tatlin in 1913. Deze beweging werd later vertegenwoordigd door anderen zoals Alexandre Rodchenko, El Lissitzky en Antoine Pevsner. Het woord « constructivisme » verscheen in Naum Gabo’s Realistisch Manifest in 1920.

Comments are closed.

Copyright MPFAC 2019