Vilnius

bannière

La triennale de Vilnius (Small Graphic Forms) est initiée en 1994. Tout comme celle de Lodz, la triennale de Vilnius est d’abord une biennale. Mise en place par deux artistes lituaniennes (Nijole Saltenyte et Nijole Vilutiene) de la Lithuanian Artists’ Association, la triennale de Vilnius a été initiée comme une exposition ponctuelle. D’ailleurs, aucun catalogue n’a été imprimé pour le premier événement (1994). C’est deux ans après que l’intention d’en faire un événement récurrent est établie. En 1998, la biennale devient une triennale sans que le principe de base ne soit modifié.

 

Vilnius, une ville d’art

Comme beaucoup de grandes villes de l’est européen, Vilnius s’est engagée dans un important développement artistique. Dès le début du 19ème siècle, un département spécifique aux techniques de gravure est inauguré à l’Université de Vilnius. La triennale « Small Graphic Forms » s’inscrit dans cette démarche. En effet, les techniques liées à la gravure tiennent une place privilégiée dans l’exposition. Aujourd’hui, la triennale s’efforce d’intégrer les techniques numériques et d’en comprendre les différents impacts sur le petit format d’art contemporain.

 

Les triennales

La première exposition a lieu en 1994. Elle accueille pour sa première édition 7 artistes étrangers et une trentaine d’artiste lithuaniens. Les éditions suivantes verront la tendance s’inverser. En effet, à partir de 1996, les artistes internationaux occuperont en moyenne deux cimaises sur trois lors des différentes expositions. La dernière triennale, ayant eu lieu en 2013, a accueilli 79 artistes venus de 18 pays différents. Cette triennale était la 8ème édition.

La première biennale de Vilnius consacrée au petit format d’art contemporain s’inscrit dans la continuité des expositions des pays de l’Est (Lodz). Toutefois, les organisateurs reconnaissent également que l’exposition de Chamalières a été importante dans le développement de la triennale de Vilnius.

Les artistes primés de la seconde biennale sont : Lida Dubauskiene, In Hwa Lee, Vladimir Nasedkin, Marie Okada, Claude Sinte, Egle Vertelkaité, Ramune Veliuviene, Toshio Yoshizumi.

 

Les instigatrices

Nijole Saltenyte est une artiste lithuanienne qui tiendra la chaire du Département des arts graphiques de la Lithuanian Artists’ Association en 1995, 2000, 2008 et 2012.

Nijole Vilutiene est également une artiste lithuanienne.

 

Les similarités et différences avec la biennale « Petit Format de Papier »

Tout comme à la Biennale « Petit Format de Papier », c’est le format Din-A4 qui est le format maximum autorisé.

En 1996, une seule condition est émise quant à la participation à l’exposition de Vilnius : celle d’utiliser une technique traditionnelle des arts graphiques. Dès la fin des années nonante, l’exposition s’ouvre aux réalisations numériques.

Comme à Lodz, le contexte est bien différent de celui de Nismes. En effet, Vilnius étant une capitale, l’émulation culturelle et artistique par rapport à ses voisines (Riga, Tallinn, Cracovie,…) y est très grande. Nous ne retrouvons donc pas forcément ce caractère de proximité propre à la biennale « Petit Format de Papier ».

Vilnius---Catalogue1996

ZOVIENE D. (e.a.), 2nd International Minigraphics Biennale, 1996, Vilnius. (c)

Vilnius---Catalogue1996---2

ZOVIENE D. (e.a.), 2nd International Minigraphics Biennale, 1996, Vilnius. (c)

Vilnius---Catalogue1996---3

ZOVIENE D. (e.a.), 2nd International Minigraphics Biennale, 1996, Vilnius. (c)

Vilnius---Catalogue1996---4

ZOVIENE D. (e.a.), 2nd International Minigraphics Biennale, 1996, Vilnius. (c)

Vilnius---Catalogue2004

SALTENYTE N. & VILUTIENE N. (dir.), Grafikos trienale Vilnius, 2004, Vilnius. (c)

Vilnius---Catalogue2007

SALTENYTE N. (dir.), Sestoji tarptautine mazosios grafikos trienale Vilnius, 2007, Vilnius. (c)

Vilnius-----Catalogue2010----1

SALTENYTE N. (dir.), Septintoji tarptautine mazosios grafikos trienale Vilnius, 2010, Vilnius. (c)

Vilnius-----Catalogue-2013----1

SALTENYTE N. (dir.), Astuntoji tarptautine mazosios grafikos trienale Vilnius, 2013, Vilnius. (c)

Copyright 2012