La b. i. « Petit Format de Papier »

La Biennale internationale « Petit Format de Papier »

Difficile d’aborder l’histoire du musée sans évoquer la biennale internationale « Petit Format de Papier ». Tout d’abord, ce n’est pas le Musée qui a créé la biennale mais c’est de la biennale qu’est né le musée. La première biennale est initiée en 1981, c’est Claude Lemaire et Nadia Stavaux qui décident un jour de mettre sur pied un projet artistique international. Les deux initiateurs, habitués à des évènements locaux, peinent à rendre l’évènement international et font alors appel à Gabriel Belgeonne qui est alors professeur à l’Ecole supérieure des Arts plastiques et Visuels de l’Etat à Mons. Ce dernier, a rencontré beaucoup d’artistes dans sa carrière et décide de céder les adresses d’une série d’artistes qu’il côtoie. Le manque de moyens financiers le forcent à imaginer un moyen peu onéreux. A Lodz, deux ans plus tôt a eu lieu la première triennale « Small graphic forms ». L’idée est originale et demande peu de moyens. Gabriel Belgeonne, avec l’aide de Nadia Stavaux et Claude Lemaire va l’adapter brillamment à Cul-des-Sarts. Le financement des envois est trouvé auprès de la ville et de son bourgmestre, Georges André. L’idée initiale est donc très simple, une enveloppe au format A4 à l’intérieure de  laquelle se trouve une invitation à participer à l’exposition.

La revisite d’un concept

Ce que Gabriel Belgeonne a apporté, c’est bien plus qu’un concept, c’est une adaptation d’un concept afin de l’ancrer dans toute une région. En effet, bien loin des centres urbains se trouve un musée d’art contemporain renfermant des pièces d’artistes internationaux (Christo & Jeanne-Claude, Bram Bogart, Jiri Kolar, Ben Vautier, Jo Delahaut,…) à la portée de tous. Car, dès sa création, le musée prend l’itinérance comme caractéristique majeure de son existence.

Mais deux ans avant la création du musée, c’est bien de la création de la biennale qu’il s’agit. Dans les années ’80, les expositions internationales émergent aux quatre coins de l’Europe. Le principe est souvent identique : l’artiste envoie son travail et un jury composé de spécialistes dédi

Copyright 2012