Conférence/débat

1. Conférence de Luc Fierens : le vendredi 12 juin 2015 à 19h au 6, rue Bassidaine à 5670 Nismes.

« Mail-Art, Art Postal un réseau analogue » Par Luc Fierens.

archives FierensLuc Fierens (1961 Malines) est un artiste-poète visuel pratiquant le collage. Il découvre la poésie visuelle à l’âge de 16 ans. Toutefois, sa carrière artistique débute réellement en 1982 avec la création de petits recueils de poésie photocopiés et envoyés via des réseaux artistiques. Il publie sa première revue de poésie visuelle, «Parallel», la même année. S’inscrivant dans différentes formes d’avant-garde (Fluxus, poésie visuelle, mail art, …), il développe sa démarche au travers de la société de consommation, des médias de masses et de la communication. Axant son travail sur des images à la sémiotique plurielle, celui-ci interpelle. Le spectateur des oeuvres de Luc Fierens est confronté à la dualité plastico-littéraire qui s’émane de son travail visuel. Véritable lieu d’interrogation de notre société, l’oeuvre de l’artiste mêle habilement l’aspect iconologique à la dimension plastique.

Le mail art comme moyen de communication ?
Il semble que Luc Fierens ait trouvé dans le mail art un moyen de communication convergent entre sa démarche artistique et les courants d’avant-garde dont il est issu. Le mail art devient pour l’artiste le moyen de communication manquant de son oeuvre. Le mail art dénonce le consumérisme de masse, les médias, le traitement des images et la politique visuelle contemporaine.
C’est donc naturellement que l’artiste y trouve des similarités avec ses propres créations. En outre, le mail art lui permet de s’ouvrir à un réseau artistique et d’échanger ses créations avec d’autres artistes. Il y adhère donc dès 1984 et restera un membre actif jusque dans les années 2000.

L’importance des archives
La compilation des oeuvres mail art mais aussi celles des avant-gardes revêt une importance capitale dans la compréhension de ces courants. Certains artistes, networkers, vont rapidement mettre en place des archives, non seulement des oeuvres mail art, mais aussi du matériel gravitant autour (interviews, articles, affiches,…). Luc Fierens aime rappeler l’importance de la sauvegarde et de la promotion de ces différentes archives. Il initie d’ailleurs avec Thierry Tillier, Benoît Piret et Ben les «Secret Archives» qui regroupent des pièces de leur travail depuis les années ‘70-’80 jusqu’en 2012. Elles se veulent comme un aperçu non exhaustif, une fenêtre sur la production avant-gardiste des quarante dernières années.

 

1. Conférence de Johan Muyle : le mardi 27 mai 2014 à 19h

« les ETUDES dans l’ENSEIGNEMENT supérieur ARTISTIQUE » Par JOHAN MUYLE

Conférence de Johan Muyle

Imaginer entreprendre des études supérieures artistiques est une gageure, se lancer concrètement dans le passage de l’enseignement secondaire à l’enseignement supérieur artistique en est une autre. Comment se préparer aux épreuves d’admission ? Quelle méthode suivre ? Que faut-il savoir ? Quels sont les codes, les référents, s’il y en a ? …
Fort de ses pratiques de professeur d’art dans l’enseignement supérieur artistique en France (de 1994 à 2006) et à La cambre (depuis 2007) et soucieux de participer à la diversification des publics, Johan Muyle propose de partager son expérience en terme de compréhension des méthodes d’accès à l’enseignement supérieur artistique au cours d’une rencontre en proximité ou chacun aura l’occasion de formuler les questions qu’il se pose et apporter le fruit de sa propre expérience dans le domaine.

Johan Muyle est né à Charleroi en 1956, il vit et travaille à Liège et Bruxelles et enseigne à l’Ecole Supérieur des Arts de La CAMBRE. Ses expositions dans des galeries privées ou des centres d’art publics en Belgique – BPS 22, Bozar, en mars dernier à la Centrale (Bruxelles) dans le cadre d’Europalia india, au Brésil, au Chili, à Cuba, au Danemark, en Espagne, en France, en Italie, en Pologne ou encore, au Royaume-Uni, … ;
La présence de ses œuvres dans des collections publiques et privées européennes et nord-américaines ; Et sa participation à des foires ou biennales internationales d’art contemporain comme à Sào-Paulo en 1998 et à Milan en 2001 font de Johan Muyle un artiste représentatif de la scène des Arts plastiques de Belgique.

 

Reportage sur l’exposition « La carte du Feu » de Dany Delepière, sur  50 degrés Nord (RTBF-ARTE BELGIQUE) :

L’émission 50 degrés Nord (RTBF – ARTE Belgique) présentera l’exposition organisée par le Musée du Petit Format,  sur le plateau de ce rendez-vous quotidien d’actualité culturelle. Le tournage aura lieu le lundi 26 mai vers 10h.

aff carte du feu


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright 2012